HORLOGE BIOLOGIQUE et la mesure du temps en médecine chinoise classique (1ère partie)

Décrits pour la première fois en 1729 par le mathématicien et astronome français Jean-Jacques Dortous de Mairan, des rythmes circadiens, du latin circa, environ, et diem, jour, existent chez la plupart des organismes vivants. La vie de l’être humain est rythmée par les cycles de veille-sommeil. La fonction de notre horloge biologique est de coordonner nos grands processus physiologiques avec les différents moments de la journée. Notre température corporelle, notre sommeil, notre métabolisme, notre activité cardiovasculaire, notre transit intestinal fluctuent tout au long de la journée et sont orchestrés par notre métronome intérieur qui fonctionne sur une fréquence moyenne de 25 heures.

Continuer la lecture

TIAN GAN DI ZHI – Applications cliniques fondamentales (1ère partie)

Les troncs célestes et les branches terrestres de chaque année devraient être établies en premier … ensuite, la circulation des (5 éléments) peuvent être déterminée, puis les changements (des 6 qi) peuvent être identifiés. Par conséquent, la voie du ciel peut devenir visible, l’énergie du peuple peut être régulée, le yin et le yang peuvent devenir intelligibles, de sorte que toute la théorie deviendra quelque chose de proche de nous. Su wen, Ch. 71 Dans ce court passage, Qi Bo explique que, par le biais des troncs et des branches, on étudie les interrelations complexes entre les 6 divisions, les …

Continuer la lecture