Étiquette : su wen

Retour aux sources

LA SYMPTOMATOLOGIE DES 12 CANAUX PRINCIPAUX (1ère partie)

En 1973, des manuscrits médicaux antérieurs au Nei Jing ont été découverts dans la tombe d’un ancien prince de la dynastie Han à Ma Wang Dui dans la province du Hunan. Les manuscrits (des bandes de soie datées de 168 av. J.-C.) reflètent des concepts médicaux qui prévalent au moins un siècle avant cette date.

Jusqu’à la découverte de ces manuscrits, le Nei Jing était considéré comme le plus ancien texte de médecine chinoise existant, mais les manuscrits de Ma Wang Dui nous permettent de tracer le processus de développement des concepts médicaux chinois.

Lire la suite de “LA SYMPTOMATOLOGIE DES 12 CANAUX PRINCIPAUX (1ère partie)”
361 points

Da dun 大敦

Sources : Ling Shu et Zhen Jiu Jia Yi Jing, traductions C. Milsky et G. Andrès

[Le point] Da dun (1F) [se situe] à l’extrémité du gros orteil, au milieu des « trois poils »1.

Lingshu chapitre 2 : « Les points shu des quatre membres »
  1. Désigne la région située derrière l’ongle du gros orteil, sur la phalange distale.

Le [point] Da dun (1F) se situe à l’extrémité du gros orteil, distant de l’ongle [de la largeur] d’une feuille d’échalote (韭 jiu)2, dans les trois poils3.

Jiayi jing III-31 : « Les 22 points du jueyin de pied aux membres inférieurs1 »
Lire la suite de “Da dun 大敦”
Retour aux sources

La micro-saignée d’après les classiques

“Saigner pour évacuer la stagnation du sang.”

Ling Shu Chapitre 3

Huangdi demande : Que recherchez-vous dans les collatéraux pour savoir si la poncture est appropriée.

Qibo répond : Quand il existe une condition excessive des collatéraux ils ont l’air pleins et fermes, protubérants, de couleur rouge foncé ou pourpre. Ils peuvent être présents sans motif; il peuvent se trouver sur les membres supérieurs ou les membres inférieurs. Ils peuvent apparaître aussi mince qu’une aiguille ou aussi gros qu’un tendon. Piquer les collatéraux dans ces conditions ne causera jamais d’accident. Sinon, toutes sortes d’accidents se produiront.

Ling Shu Chapitre 39 :

Piquez les collatéraux là où ils sont tordus (là où il a une couleur anormale ou un aspect anormal). Piquer les collatéraux pour dissiper le Qi pathogène sinon un syndrome Bi se produira.

Ling Shu Chapitre 10
Lire la suite de “La micro-saignée d’après les classiques”
Retour aux sources

De la différence entre les canaux et les collatéraux

Douze méridiens se distribuent profondément dans les muscles, on ne peut pas les voir.

La seule partie qui se montre à l’extérieur est sur le méridien Zu Taiyin au-dessus de la malléole médiale.

Les méridiens que l’on peut voir s’appellent les collatéraux.

Leigong demanda : Quelle est la différence entre les méridiens et les collatéraux?

Les méridiens se répartissent profondément dans le corps, et leur état d’excès ou de déficience se manifeste sur le pouls de Cunkou.

Les méridiens que l’on peut voir sont les collatéraux.

Ling Shu chapitre 10
Lire la suite de “De la différence entre les canaux et les collatéraux”
Retour aux sources

Su Wen Ch 22 – Zàng Qí Fă Shí…

Dans ce chapitre incontournable du Su Wen, Huáng Dì souhaite connaître l’efficacité et les limites des principes qui régissent les cinq Zàng et leur correspondances avec les saisons et les cinq mouvements (Wŭ Xíng) du point de vue du diagnostic et du traitement. Nous allons étudier la réponse de Qi Bo sur l’exemple du Foie et tenter d’en tirer une conclusion à la portée “géométrique” signifiante pour la compréhension de l’usage des Wu Xing dans le traitement des Wu Zang.

Lire la suite de “Su Wen Ch 22 – Zàng Qí Fă Shí Lùn “Discours sur la façon dont le Qi dans les dépôts suit le modèle des saisons” et l’oeuvre de Tao Hong Jing”
Retour aux sources

Qí Jīng Bā Mài dans le Huang Di Nei…

Cet article est basé sur les chapitres 39, 59, 60, 63 du Su Wen et les chapitres 16, 17,21,23,38, 62, 65, 80 du Ling Shu.

rèn mài (任脉)

Su Wen Chapitre 60

« Ren Mai commence en dessous de Zhongji (Ren 3), monte à la marge des poils pubiens, monte le long de la ligne antérieure de l’abdomen, passe par Guanyuan (Ren 4), atteint la gorge puis plus loin la joue et entre dans les yeux. Un dysfonctionnement du Ren Mai peut entraîner sept types de hernie différents chez l’homme, ainsi que des menstruations anormales, des leucorrhées, des masses abdominales et des ballonnements chez la femme. »

Ling Shu Chapitre 65

« Chong et Ren partent tous deux de l’utérus, remontent le long de la ligne médiane interne du dos et Chong est appelé la «mer des méridiens et des collatéraux». La branche superficielle monte le long de la ligne antérieure de l’abdomen jusqu’à la gorge, puis circule autour des lèvres. »

Lire la suite de “Qí Jīng Bā Mài dans le Huang Di Nei Jing : une réflexion classique (1ère partie)”
Retour aux sources

Les Six Qi cosmiques (liu qi) et les six…

Le nombre cinq est lié à l’élément Terre et au domaine du manifesté, le nombre six signale le plus souvent une relation avec l’énergie de la source céleste. Le Neijing consacre deux chapitres entiers (9 et 68) au “six” du Ciel.
Le chapitre 9 nous dit : “Le ciel fonctionne par intervalles de 2 x 6 afin de former le grand cycle de l’année.”

La première définition des six qi cosmiques (liuqi) est apparue dans les textes taoïstes de la période pré-Neijing, et sont énumérés comme suit: yin, yang, vent, pluie, ténèbres et éclat.

Vers le deuxième siècle avant notre ère, ces termes ont évolués vers la définition standard du Neijing des six influences cosmiques, qui devint plus tard le modèle des six étapes de la transformation du qi utilisé par Zhang Zhongjing dans le Shanghan lun: vent(feng) , chaleur (re), humide (shi), feu (huo), sécheresse (zao) et froid (han).

Lire la suite de “Les Six Qi cosmiques (liu qi) et les six étapes de la transformation du Qi (liu jing)”

Retour aux sources

La véritable signification de “De-Qi”

Cet article est basé sur le chapitre 9 du Ling Shu.

“Un acupuncteur doit examiner le corps du patient et ses pouls avant de puncturer. Si le pouls du patient est faible et très agité mais que sa forme corporelle est normale, on doit appliquer la méthode de puncture Miu pour rétablir le Qi correct et disperser le Qi pathogène. Au moment de la puncture, l’acupuncteur doit se trouver dans une chambre close avec portes et fenêtres fermées afin de pouvoir se concentrer totalement sur la puncture sans être distrait par aucun bruit.

Puncturer superficiellement et laisser les aiguilles en place ou puncturer superficiellement et de façon oblique pour rétablir les désordres du Shen, prendre bien soin de retirer les aiguilles dès que le Qi est arrivé. Régulariser et harmoniser les déséquilibre du yin et du yang, éviter le perte du Qi correct et les invasions de Qi pathogène pendant le traitement en acupuncture. Voila tous les aspects du De Qi.

Lire la suite de “La véritable signification de “De-Qi””
Interview

“La Théorie des Méridiens et ses Applications” de Jason…

Jean-Sylvain, tu as étudié avec le Dr Wang Ju Yi. Quel est ton sentiment sur le livre de Jason Robertson ?

J’ai rencontré Jason Robertson en 2010 puis le Dr Wang Ju Yi l’année suivante. Avec eux, la théorie des canaux prend vie. Nous nous rappelons les trois méthodes de diagnostic complémentaires décrites dans le Su Wen : la palpation des canaux de l’avant-bras, la prise du pouls et l’observation des couleurs du teint, combinés à l’interrogatoire. Jason Robertson nous présente un sujet magistral et un éclairage sur la théorie des Liu Jing.

Lire la suite de ““La Théorie des Méridiens et ses Applications” de Jason Robertson & le Dr Wang Ju-Yi”