Renforcement et réduction par la fermeture rapide ou lente du point dans le Ling Shu

Le chapitre 1 du Ling Shu révèle les trois faits très importants suivants concernant la technique de poncture : «L’application de la technique de poncture dépend de la différenciation du type de maladie. La technique de renforcement est appliquée pour traiter les cas de déficience, la technique de réduction est appliquée pour traiter les cas d’ excès, la saignée des luo superficiels est appliquée pour éliminer la stagnation du sang et la technique de dispersion est utilisée pour traiter les excès de Qi pathogène ».

Continuer la lecture

Zhao hai 照海 ou Yin qiao xue 陰蹻穴 (d’après le Ling Shu)

Sources : Ling Shu et Zhen Jiu Jia Yi Jing, traductions C. Milsky et G. Andrès Le [point] Zhao hai (6R) se situe à un pouce au-dessous de la malléole interne. On le puncture à 0,4 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant six expirations. On y fait trois cônes de moxa. Jiayi jing III-32 : « Les vingt points du shaoyin de pied aux membres inférieurs [y compris ceux] du yinqiao et du yinwei » Les qiao ont chacun un point [Jiao xin (8R) pour le yin et Fu yang (59V) pour le yang].Su Wen chapitre 59 : « Des demeures du qi » Le qiaomai est une branche (bie) du shaoyin. Il part en arrière …

Continuer la lecture

Les 12 points Yuan

Les Cinq Zang correspondent aux six Fu, il existe douze points Yuan associés aux cinq Zang. Les 12 points Yuan sont situés sur les quatre membres (au-dessous des articulations du genou et du coude), ils peuvent être utilisés pour traiter les maladies des 5 Zang. Ces douze points Yuan (qui représentent les 5 Zang) fournissent le Qi / Xue aux 365 points. Les maladies des 5 zang se manifestent aux 12 points yuan. Étant donné que chaque point Yuan correspond à un Zang, il est possible de connaître la maladie d’un Zang grâce à son point Yuan associé. Le poumon …

Continuer la lecture

Y a-t-il eu des développements pertinents en acupuncture après la publication du Ling Shu?

Le Ling Shu est le premier livre écrit sur l’acupuncture. Composé de 81 chapitres, il est contruit sous la forme d’un dialogue entre le maitre Qibo et son illustre étudiant Huangdi. Leur discussion couvre tous les aspects de l’acupuncture: la théorie des méridiens, leur trajet et leur symptomatologie, la localisation et l’usage des points, les différentes techniques d’aiguille, etc. Qibo discute également de l’étiopathologie et des traitements de nombreuses maladies.

Continuer la lecture

Wu Shu Xue Fang Fa Méthode des combinaisons des cinq points shū-transports (输), luò-liaison (络), yuán-source (原) et xì-crevasse (郄)

A partir des fonctions des 5 points shū-transports (输), des points luò-liaison (络) et xì-crevasse (郄) décrites dans le Nán Jīng, le Líng Shū et le Jia Yi Jing, le Dr Robert Chu a mis au point une stratégie de sélection de points qui permet de répondre à la quasi totalité des situations cliniques contemporaines. Les points de transport forment un puissant micro-système. Nous les sélectionnons sur la base de la logique des systèmes d’imagerie et leurs indications traditionnelles tirées des classiques. En combinant mathématiquement les fonctions classiques des points Shu nous sommes capables de créer des algorithmes simples basés …

Continuer la lecture