Da dun 大敦

Sources : Ling Shu et Zhen Jiu Jia Yi Jing, traductions C. Milsky et G. Andrès [Le point] Da dun (1F) [se situe] à l’extrémité du gros orteil, au milieu des « trois poils »1. Lingshu chapitre 2 : « Les points shu des quatre membres » Désigne la région située derrière l’ongle du gros orteil, sur la phalange distale. Le [point] Da dun (1F) se situe à l’extrémité du gros orteil, distant de l’ongle [de la largeur] d’une feuille d’échalote (韭 jiu)2, dans les trois poils3.Jiayi jing III-31 : « Les 22 points du jueyin de pied aux membres inférieurs1 »

Continuer la lecture

Qu ze 曲澤

Sources : Ling Shu et Zhen Jiu Jia Yi Jing, traductions C. Milsky et G. Andrès [Le point] Qu ze (3MC) [se situe] dans le creux de la face interne du coude, que l’on trouve en pliant le bras. [Le souffle du cœur] entre dans [le point] Qu ze (3PC) […] C’est le [point] he. Lingshu chapitre 2 : « Les points shu des quatre membres » Le [point] Qu ze (3PC) c’est l’eau. Il se situe dans un creux sous la face interne du coude. On le trouve en faisant plier le coude. On le puncture à 0,3 pouce de profondeur1 et on laisse l’aiguille pendant …

Continuer la lecture

Shen men 神門

Sources : Ling Shu et Zhen Jiu Jia Yi Jing, traductions C. Milsky et G. Andrès Le [point] Shen men (7C) c’est la terre. Il s’appelle aussi Dui chong (ou Rui zhong) et Zhong du. Il se situe en arrière en arrière de la paume à l’extrémité de la styloïde cubitale. On le puncture à 0,3 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant sept expirations. On y fait trois cônes de moxa. Jiayi jing III-26 : « Les seize points du shaoyin de main aux membres supérieurs » Huangdi demanda : Pour puncturer les cinq perturbations, existe t-il des règles ?Qibo répondit : [Puisqu’] …

Continuer la lecture

Zhong fu 中府

Sources : Ling Shu et Zhen Jiu Jia Yi Jing, traductions C. Milsky et G. Andrès Le [point] Zhong fu (1P) est le [point] mu1 du poumon. On l’appelle aussi Ying zhong shu. Il se situe à un pouce au-dessous du [point] Yun men (2P) dans un creux [situé] trois espaces intercostaux au-dessus du mamelon2, [là où] l’on sent battre une artère sous la main. On le localise en position en position couchée sur le dos. On le puncture à 0,3 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant cinq expirations. On y fait cinq cônes de moxa. C’est [un point] de rencontre (會 hui) du taiyin de …

Continuer la lecture