Points Shu dorsaux et points Mu antérieurs

Cet article est basé sur le chapitre 51 du Ling Shu et discute des changements historiques concernant les indications des points Mu et Bei Shu. Les points Bei Shu sont mentionnés pour la première fois au chapitre 59 du Su Wen. Leurs noms, localisations et fonctions ne sont pas discutés avant le chapitre 51 du Ling Shu où seuls les points Bei Shu des 5 zang sont décrits. On doit poncturer la région Bei Shu d’un Zang si un Qi pathogène externe se dirige vers cet organe.Su Wen, chapitre 55 La région Bei Shu et le point Mu de la …

Continuer la lecture

Comment un grand médecin devrait être formé pour la pratique de la médecine d’après Sun Simiao (581-682)

Quiconque aspire à devenir un grand médecin doit devenir intimement familier avec les classiques suivants: les questions simples (Huangdi neijing suwen), le classique systématique de l’acupuncture et de la moxibustion (Zhenjiu jiayi jing), le classique de l’empereur jaune (Huangdi neijing lingshu) et les lois de la circulation de l’énergie du Hall des Lumières (Mingtang liuzhu).

Continuer la lecture

Qui est HUANG DI ?

En utilisant “Huang Di” dans le titre de leur ouvrage, les auteurs du Huang Di Nei jing font référence à l’étude du ciel et des constellations. Paul Unschuld traduit Huang Di par Empereur jaune mais note que Di possède une connotation judéo-chrétienne proche de celle du mot ‘Seigneur’ utilisé dans la Bible.

Continuer la lecture

Rencontre avec Jean Sylvain Prot (2ème partie)

Cet article à été initialement rédigé par Lionel Silberman, auteur du blog “Une danse dans le Tao”. Nous retrouvons Jean-Sylvain et finissons la partie évoquant ses années d’étude et de formation. Nous allons ensuite aborder son point de vue actuel sur la médecine chinoise en France. Pour finir, nous lui poserons quelques questions d’ordre général, qui déboucheront sur de vastes sujets et concluront cet entretien, riche d’informations et de réflexions. J’espère que vous l’apprécierez comme j’ai pu apprécier de découvrir l’homme. Souhaitons à Jean-Sylvain la réalisation des divers élans qui motivent son propre mouvement.

Continuer la lecture