Étiquette : diagnostic

Retour aux sources

LA SYMPTOMATOLOGIE DES 12 CANAUX PRINCIPAUX (1ère partie)

En 1973, des manuscrits médicaux antérieurs au Nei Jing ont été découverts dans la tombe d’un ancien prince de la dynastie Han à Ma Wang Dui dans la province du Hunan. Les manuscrits (des bandes de soie datées de 168 av. J.-C.) reflètent des concepts médicaux qui prévalent au moins un siècle avant cette date.

Jusqu’à la découverte de ces manuscrits, le Nei Jing était considéré comme le plus ancien texte de médecine chinoise existant, mais les manuscrits de Ma Wang Dui nous permettent de tracer le processus de développement des concepts médicaux chinois.

Lire la suite de “LA SYMPTOMATOLOGIE DES 12 CANAUX PRINCIPAUX (1ère partie)”
Retour aux sources

Les bases de la palpation abdominale

La palpation consiste à TOUCHER et à PRESSER les tissus superficiels du corps pour déterminer la localisation et la nature de la pathologie. Par le TOUCHER, on apprécie la température, le degré d”humidification. Par la PRESSION, on apprécie la tonicité, la présence de douleurs à la pression et les zones indurées (boules, masses, nodules).

Inspection et examen clinique palpatoire médical

L’examen clinique médical classique consiste à aborder l’abdomen par la palpation afin d’évaluer la tonicité des parois viscérales; par la percussion pour localiser et dimensionner les organes et par l’auscultation pour évaluer la circulation des flux aériens, sanguins et biliaires.

Lire la suite de “Les bases de la palpation abdominale”
Divers

SYNTHÈSE D’UNE CONSULTATION

1ERE ETAPE : L’ ENQUÊTE. Après les 4 temps de l’examen nous devons :

1/ Classer les signes selon les BA GANG (yin/yang – li/biao – han/re – xu/shi). On peut rapidement dire s’il s’agit :

  • D’ un cas XU , d’un cas SHI
  • D’ une présence dominante de FROID ou de CHALEUR
  • Si le problème réside dans le BIAO ou dans le LI.
  • Si c’est une maladie YIN ou YANG.
Lire la suite de “SYNTHÈSE D’UNE CONSULTATION”
Retour aux sources

De la différence entre les canaux et les collatéraux

Douze méridiens se distribuent profondément dans les muscles, on ne peut pas les voir.

La seule partie qui se montre à l’extérieur est sur le méridien Zu Taiyin au-dessus de la malléole médiale.

Les méridiens que l’on peut voir s’appellent les collatéraux.

Leigong demanda : Quelle est la différence entre les méridiens et les collatéraux?

Les méridiens se répartissent profondément dans le corps, et leur état d’excès ou de déficience se manifeste sur le pouls de Cunkou.

Les méridiens que l’on peut voir sont les collatéraux.

Ling Shu chapitre 10
Lire la suite de “De la différence entre les canaux et les collatéraux”