Les Méthodes du Zhi Neng Qi Gong

Les fondements de la Médecine Chinoise et du Qi Gong sont identiques.

Avant les dynasties Tang et Song, il n’y a aucune différence entre les deux. Leur séparation ultérieure conduira à une nouvelle incompréhension des praticiens.

Le QI GONG MEDICAL est utilisé pour le diagnostic et pour le traitement. Si nous pratiquons correctement et sérieusement, nous pouvons développer la capacité de recevoir l’information du HUN YUAN QI.

Le célèbre médecin HUA TUO utilisait le 3ème œil pour le diagnostic. Il n’utilisait ni la langue, ni les pouls mais regardait directement à l’intérieur du corps.

Quand on pratique sérieusement le QI GONG, on développe des facultés spéciales, on cultive l’intelligence du Cœur et on pratique une acupuncture et un massage supérieur.

Le Zhi Neng Qi Gong possède une échelle de progression ascendante en passant du premier niveau de pratique au troisième niveau de pratique.

Ces différents niveaux se distinguent de la manière suivante : le premier niveau est celui du ressentit et du travail sur le Qi primordial à l’extérieur du corps ou Wai Hun Yuan, le second niveau correspond au ressentit et au travail sur le Qi primordial à l’intérieur du corps Nei Hun Yuan, puis le troisième niveau consiste à travailler sur l’unification des énergies primordiales au centre, Zhong Hun Yuan.

Il existe trois méthodes principales, chacune appartenant à un des trois niveaux.

Cependant, même si les différentes méthodes se rattachent à un niveau de pratique en particulier, chaque méthode comprend en elles-mêmes toute la quintessence du Zhineng Qigong et permet d’atteindre fondamentalement les mêmes objectifs.

Certaines personnes peuvent par exemple expérimenter le passage du Wai Hun Yuan au Zhong Hun Yuan par la pratique en profondeur de la première méthode.

Les trois méthodes se complètent et forment un tout parfaitement intégré.

Les trois méthodes principales

La première méthode du Zhineng Qigong : Peng Qi Guan Ding Fa « Soulever le Qi et le faire pénétrer à la tête »

Composée de mouvements fluides et naturels, accompagnés de visualisations, cette méthode permet de développer notre sensibilité au Qi pour en maîtriser ses effets curatifs. Elle appartient au premier niveau (wai hun yuan) parce qu’elle agit principalement sur les échanges entre l’interne et l’externe au niveau des couches superficielles de la peau.

À l’aide des mouvements d’ouverture et de fermeture, accompagnés d’un travail de concentration mentale, on parvient à améliorer la circulation du Qi, à accentuer sa pénétration à travers les membranes afin de favoriser les échanges énergétiques entre l’intérieur et l’extérieur du corps.

Elle permet ainsi d’améliorer l’état de santé général et de corriger les déséquilibres. De nombreux pratiquants verront leurs problèmes de santé de résorber naturellement peu après avoir débuté la pratique cette méthode.

La deuxième méthode du Zhineng Qigong : Xing Shen Zhuang « Postures du corps et de l’esprit »

Cette méthode est un enchainement composé de dix mouvements qui visent à faire pénétrer le Qi de la surface vers la profondeur (peau, muscles, vaisseaux, tendons, os, moelle), ainsi qu’à régulariser le Qi des méridiens.

Elle appartient au deuxième niveau (nei hun yuan). La pratique régulière de la 2ème méthode permet de renforcer le corps, d’assouplir les tendons, de prévenir le vieillissement des articulations et de régulariser le Qi des méridiens, puis des organes.

Elle est très efficace tant dans la prévention que dans le traitement de nombreux troubles de nature tendino-musculaire, mais aussi très efficace pour traiter les affections internes.

Elle est accompagnée d’une méthode d’auto-massage de long des méridiens nommée Xun Jin Dao Yin Fa. Cette dernière favorise la pénétration du Qi en profondeur dans les membranes et régularise la circulation énergétique des méridiens.

La troisième méthode du Zhineng Qigong : Wu Yuan Zhuang « les 5 agents primordiaux »

Cette méthode est constituée d’une habile combinaison de sons, mudras (position spécifique des mains et des doigts), mouvements et visualisations qui vise à régulariser le Qi des 5 organes (Zang) et à compléter l’unification des énergies au centre du corps (Hun Yuan Qiao).

Exercices complémentaires

En plus des méthodes principales, il existe également des exercices annexes qui complètent la pratique et permettent aux étudiants d’obtenir certains bienfaits spécifiques.

Méthode de Qigong en position debout (Zhan Zhuang)

San Xin Bing Zhan Zhuang « La posture de la réunion des trois centres » : posture statique immobile qui permet de mobiliser le Qi du corps. C’est un exercice également à la base des arts martiaux internes qui permet d’accumuler le Qi à l’intérieur du corps et de développer rapidement de fortes sensations de Qi.

Méthode de Qigong en position couché (wogong)

Posture de Qigong et méditation pour le sommeil.

Rou Fu : massage de l’abdomen pour faire pénétrer le Qi dans les membranes et tonifier les fonctions des organes.

Méthode de Qigong en position assise (zuogong)

Zhi Tui Song Yao Fa : c’est une position assise avec les jambes allongées pour détendre les lombes. Cette technique est très bénéfique pour assouplir la région lombaire, renforcer le dos, tonifier les reins, éliminer les tensions et favoriser la détende.

Méditation assise du Zhineng Qigong : différentes techniques de visualisation et de méditation en position assise.

Méthodes d’auto-massage

Xun Jin Dao Yin Fa (Massage le long des méridiens; complément de la 2èmé méthode)

Anmo Jian Shen Fa : auto-massage pour la prévention et le traitement des maladies. C’est une série de massage traditionnel issue de la tradition familiale de la famille Liu. Elle consiste en la stimulation de certains point par acupressure (pression de points d’acupuncture) et différentes techniques d’automassages pour détendre les muscles, favoriser la circulation du Qi et du sang, favoriser la détente et éliminer la fatigue.

Autres exercices complémentaires

Dun Qiang Fa: s’accroupir face au mur. Une méthode simple et efficace pour relâcher les lombes tonifier les reins et favoriser la circulation du Qi dans tout le corps.

8 méthodes d’exercices du Qi : Chi Qi (Avaler le Qi), Rou Qi (Masser le Qi), Chen Qi (Étirer le Qi), La Qi, Ju Qi (Concentrer le Qi), Hun Qi (Mélanger le Qi), lian Qi (collecter le Qi), Hua Qi (Transformer le Qi).

La Qi est une technique simple permettant de développer rapidement la sensibilité au Qi, pour ensuite l’accumuler et s’en servir pour le traitement par émission de Qi.

Chen Qi  (“Étirer le Qi”):  cette technique très simple apporte de nombreux bienfaits. Elle stimule notamment les énergies du cœur, des poumons et favorise la circulation du Qi dans tout l’organisme. Elle permet également de renforcer le haut du dos pour prévenir les tensions et autres troubles de la colonne vertébrale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.