Les bases de la palpation abdominale

La palpation consiste à TOUCHER et à PRESSER les tissus superficiels du corps pour déterminer la localisation et la nature de la pathologie. Par le TOUCHER, on apprécie la température, le degré d”humidification. Par la PRESSION, on apprécie la tonicité, la présence de douleurs à la pression et les zones indurées (boules, masses, nodules).

Inspection et examen clinique palpatoire médical

L’examen clinique médical classique consiste à aborder l’abdomen par la palpation afin d’évaluer la tonicité des parois viscérales; par la percussion pour localiser et dimensionner les organes et par l’auscultation pour évaluer la circulation des flux aériens, sanguins et biliaires.

Pour l’examen médical palpatoire nous divisons l’abdomen en 9 segments :

Épigastre : estomac, duodénum, pancréas, cœur, péricarde (péricardite atypique cause des douleurs épigastrique).
Hypocondre droit : plèvre et poumon, foie, vésicule biliaire.
Hypocondre gauche : plèvre et poumon, rate.
Région ombilicale : pancréas, mésentère, aorte, intestin grêle.
Flanc droit : foie et ses irradiations descendantes, colon, rein et uretère droits.
Flanc gauche : colon, rein et uretère gauches.
Hypogastre : vessie, colon droit gauche et rectum, ovaires, utérus et annexes, testicules, uretère.
Fosse iliaque droite : cæcum, appendice vermiforme, ovaire droit.
Fosse iliaque gauche : colon sigmoïde, ovaire gauche.

La procédure standard pour le diagnostic abdominal

1. Les mains sont suffisamment chaudes.

2. Le patient devrait avoir un peu de temps pour se détendre. Le praticien doit lui aussi être calme et serein.

3. Le praticien doit se positionner sur le côté gauche du patient.

4. Le patient est couché sur le dos, les genoux tendus de façon naturelle, les mains près des cuisses. (Les patients qui ont l’habitude de se faire examiner par des médecins ont tendance à plier les genoux, mais ce n’est pas un examen des organes internes, donc les jambes doivent être complètement étendues.) Tout le torse doit être exposé.

5. Une fois que le patient est détendu, le praticien observe le mouvement respiratoire sur le thorax et l’abdomen. Tout mouvement visible autour du cœur et la présence d’asymétries prononcées du thorax et de l’abdomen sont notés.

Un abdomen souple et tonique, sans sensibilité douloureuse, est normal. La peau est élastique, moelleuse, légèrement brillante.

Quand une personne est en bonne santé, la peau de l’abdomen est lisse et uniforme de haut en bas, et la paroi abdominale est souple et résiliente comme une balle en caoutchouc. La peau de l’abdomen doit avoir du lustre, et ne doit pas être trop sèche ou trop humide. La surface de l’abdomen doit être tiède et aucune zone particulièrement chaude ou froide ne doit être ressentie. Un abdomen sain ne présente pas de point sensible, d’indurations ou de fortes pulsations. 

Honma Shohaku

6. Le praticien commence à palper les zones autour de P1 dans les fosses sous-claviculaires en utilisant la face palmaire des doigts de la main droite. Une abondance du Qi du Poumon est indiquée lorsque la zone thoracique supérieure est grande, la chair est abondante et la zone est ferme au toucher. Une déficience du Qi du poumon est indiquée lorsque la peau est sèche, que la chair est molle ou que les côtes supérieures peuvent être facilement vues ou senties.

7. On vérifie ensuite l’état général de l’abdomen en effleurant la ligne médiane, en passant au-dessus de l’abdomen supérieur, du nombril et du bas-ventre (lorsqu’une forte pulsation peut être ressentie tout au long de la ligne médiane de Ren 15 à Ren 6 le patient doit être référé à un médecin).

8. L’état du méridien du Cœur est palpé dans la région épigastrique. La zone entre Ren 15 et Ren 12 doit être légèrement concave. Cette zone devrait être souple mais résiliente, et il ne devrait pas y avoir de pulsation perceptible. Si on peut sentir une forte pulsation ou si la zone est dure, le Qi du cœur est déficient.

9. L’état du méridien de la Rate est palpé dans la zone comprise entre Ren 12 et Ren 9. La rate et l’estomac sont normaux lorsque cette zone est résiliente mais pas dure. Le Qi de la Rate est déficient lorsqu’elle est molle, ou comme un sac en plastique rempli d’eau, ou lorsque le patient est extrêmement chatouilleux.

10. L’état du méridien du Rein est palpé dans la région hypogastrique autour de  Ren 6. Le Qi du Rein est abondant quand cette zone est résiliente et déborde légèrement par rapport à l’abdomen supérieur. Le Qi du Rein est déficient lorsque la zone sous le nombril est dépressible ou froide, ou quand une bande de tension peut être ressentie en profondeur. Une forte pulsation dans cette zone est également un signe de déficience. (Il est normal qu’une légère pulsation se fasse sentir lors de l’application d’une légère pression. C’est la «pulsation entre les reins» décrite dans le Nan Jing.)

La pulsation [littéralement, le déplacement du Qi] entre les reins [située] au-dessous du nombril reflète la vitalité d’une personne. C’est la racine des douze méridiens. Elle est donc appelée la source de la vie. 

Nan Jing, 66ème difficulté

11. L’état du méridien du foie est palpé dans les régions des flancs, les zones situées sur les côtés de l’abdomen antérieur à VB 26. Quand le méridien de Foie est normal, la chair dans les régions des flancs est ample et le tonus musculaire est bon. Lorsque les régions des flancs sont vides et manquent de tonus, c’est un signe de déficience du foie. On dit qu’un manque de tonus musculaire autour de F13, qui permet aux doigts d’être facilement pressés sous la cage thoracique, est un signe imminent d’ AVC.

NB : alors que la sensibilité ou l’induration de points Mu spécifiques sont très utiles pour le traitement symptomatique après l’établissement du diagnostic, ils ne débouchent pas sur un diagnostic en soi.

La région épigastrique autour de Ren 14 devrait être souple et l’abdomen inférieur autour de Ren 6 devrait être ferme. Quand la région épigastrique est tendue il existe une tendance pour que le bas-ventre soit mou et dépressible.

La peau de l’abdomen doit avoir du lustre et être bien chaude. L’apparence et la texture superficielle sont très importantes dans le diagnostic abdominal.

Pour palper l’abdomen la main doit être légèrement évasée, et l’abdomen doit être doucement « caressé » avec les doigts. L’abdomen doit d’abord être palpé très doucement pour inspecter l’état de la peau dans le but de détecter une déficience ou un excès du Qi. Après avoir palpé l’abdomen sur toute sa surface, on exerce une légère pression avec les extrémités des doigts pour rechercher sensibilité, indurations et pulsations anormales.

Les signes cliniques de la médecine occidentale, tels que l’hypertrophie de certains organes ou la sensibilité au rebond, doivent également être notés. Les patients présentant des signes abdominaux aigus doivent immédiatement consulter un médecin.

Les résultats de l’examen de l’abdomen doivent être corrélés avec le diagnostic du pouls à six positions. Par exemple, lorsque le diagnostic par le pouls indique une déficience du Poumon, des signes de déficience doivent être détectés dans la zone de diagnostique du poumon, et des signes similaires doivent être détectés dans la zone de diagnostique de la rate.

Quand une déficience de Poumon est avérée le traitement consiste à tonifier P9. Cela devrait affecter immédiatement le pouls (c’est-à-dire augmenter sa force à la position Poumon) ainsi qu’améliorer l’état de l’abdomen dans la zone de diagnostic du poumon. Rte3 devrait aussi améliorer la qualité du pouls ainsi que l’état de l’abdomen autour du nombril.

Il existe une corrélation directe entre le pouls et l’abdomen.

Ce qui est recherché par le diagnostic abdominal ce sont les modifications au niveau du Qi et le praticien ne doit donc pas appuyer très fort pour les percevoir. L’utilisation d’une pression excessive rend difficile la perception des modifications subtiles à la surface de l’abdomen.

Diagnostic abdominal dans le Nan Jing

Le premier texte à décrire l’importance de la palpation abdominale est le Nan Jing, dans les chapitres 8, 16 et 56.

Au chapitre 16 du Nan Jing on trouve des indications sur des sensations de pulsation, la présence d’induration et une sensibilité de l’abdomen en référence au diagnostic des 5 Zang.

Un pouls pathologique doit être accompagnée des signes et symptômes correspondants avant qu’un diagnostic particulier puisse être confirmé.

La 56ème difficulté du Nan Jing décrit des douleurs localisées sur l’abdomen, des « accumulations » produites par les 5 viscères YIN qui sont selon la 55ème difficulté des « douleurs localisées de façon permanente et qui indiquent que la maladie est profonde, cachée, de localisation bien déterminée ». Par exemple : 

L’accumulation du foie s’appelle énergie grasse, qui se produit sous les côtes gauches, en forme de tasse renversée, comme la tête et le pied, et est de nature chronique, causant des symptômes tels que toux, qi ni, paludisme en général, durant de nombreuses années; ces maladies se produisent les jours Wu et Ji au cours de l’ été prolongé. Qu’est-ce que ça veut dire?

La maladie des poumons est transmise au foie et du foie, elle est transmise à la rate et la rate est sous le règne de l’été prolongé et comme l’organe du règne est immunisé contre la maladie, la maladie est encore une fois transmise du foie vers les poumons, mais les poumons refusent de l’accepter, de sorte qu’elle stagne pour devenir une accumulation.

C’est pourquoi nous savons que l’énergie grasse se produira les jours Wu et Ji durant l’ été prolongé. 

Nan Jing 56 – A propos des maladies d’accumulation des cinq viscères
«Lorsque le pouls du foie est présent on a aussi comme signes externes, de la méticulosité, un teint verdâtre, une tendance à l’irritabilité, et comme signes internes, une pulsation sur la gauche du nombril, cette zone est dure ou douloureuse lorsqu’elle est pressée. Avec cette maladie il y a nécessairement gonflement des quatre membres, oligurie, constipation et crampes dans les muscles des mollets. Ceux chez qui on observe ces signes souffrent d’une maladie du Foie. »

«Lorsque le pouls du Cœur est présent on a comme signes externes un teint rouge, une bouche sèche et une tendance à rire. Les signes internes sont une pulsation dans la zone au-dessus du nombril et [cette zone] est dure ou douloureuse à la pression. Il y a de l’agitation et des douleurs du cœur, de la chaleur dans les paumes de main et des vomissements secs. Ceux chez qui on observe ces signes souffrent d’une maladie du Coeur. »

« Quand le pouls de la Rate [modéré] est présent il y a comme signes externes un teint jaunâtre, des éructations, une tendance à trop penser, et un penchant pour trop manger. Les signes internes sont une pulsation dans la zone au-dessus du nombril, et [cette zone] est dure ou douloureuse à la pression. Il y a distension et plénitude de l’abdomen, la nourriture n’est pas digérée, sensation de lourdeur dans le corps, douleurs dans les articulations, fatigue et léthargie, désir de se coucher et incapacité à ramener les membres vers le corps. Ceux qui ont ces signes souffrent d’une maladie de la Rate. »

«Quand on perçoit un pouls [flottant] il y a comme signes externes un teint blanc, une tendance à éternuer, de la mélancolie et un manque de joie, un désir de pleurer. Comme signes internes, il y a une pulsation à droite du nombril et cette zone est soit dure, soit douloureuse quand elle est pressée. Il y a essoufflement, toux, respiration sifflante, tremblements dus à la fièvre et aux frissons. Ceux qui ont ces signes souffrent d’une maladie du Poumon.»

«Lorsque le pouls du Rein est ressentit [submergé] les signes externes sont un teint noirâtre, une tendance à avoir peur et des bâillements fréquents, tandis que les signes internes sont une pulsation sous le nombril et cette zone est dure ou douloureuse quand elle est pressée. Avec cette maladie, le Qi se précipite vers la tête, il y a tension et douleur dans le bas-ventre, diarrhée avec sensation de lourdeur dans les intestins et sensation de froid et de rébellion dans les membres inférieurs. Ceux qui ont ces signes souffrent d’une maladie des Reins. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.