Introduction à l’Acupuncture de Maître Tung

Préface de l’édition française

En Juin 2017, le Dr Chu accepte ma proposition de traduction de ses ouvrages en français.

C’est un grand honneur pour moi que de présenter au public francophone une œuvre d’une telle importance et d’une telle profondeur.

C’est avec un immense plaisir que je vous présente ce premier ouvrage d’introduction à l’acupuncture de Maître Tung.

Les principes de base abordés ici sont déjà, comme le dirait Sifu Chu, des principes avancés si l’on sait les utiliser intelligemment et avec souplesse.

Le style du Dr Chu est simple et direct, apprendre à ses côtés est toujours une expérience très enrichissante et si l’on souhaite passer de l’apparente simplicité des applications cliniques à la profondeur des textes classiques, il suffit d’en faire explicitement la demande.

Le Dr Chu apprécie peu les longues digressions métaphysiques ou les explications trop intellectuelles et préfère enseigner par la pratique de l’expérience directe.

Avant notre rencontre, j’avais suivi de très nombreuses formations en Médecine Chinoise, en France et à l’étranger, mais aucune ne m’offrait le « sésame » vers la réconciliation des différents courants, styles, écoles, qui divisent, voire même parfois opposent, les acteurs de notre merveilleuse médecine.

Je cherchais la pierre philosophale de la médecine chinoise, la théorie unifiée de l’acupuncture, le saint Graal de la santé parfaite… mais je cherchais, comme chacun au dehors.

Et bien sur, la solution n’arrivait pas ; sautant de dogmes en dogmes, j’apprenais religieusement les théories, les formules, les trucs et les astuces des uns et des autres sans jamais oser affirmer ce que je savais au fond de moi : la lumière est UNE, mais les luminaires sont légions.

C’est le Dr Chu qui m’ “autorise” le premier à me tourner vers l’intérieur et à commencer à penser par moi-même.

C’est lui la source de ce qui deviendra ma devise : « le Dogme est l’ennemi de la Vérité. »

Nous devons tous apprendre à penser l’acupuncture par nous-mêmes, sur la base des principes qui sous-tendent la tradition : la géométrie, la musique et la symbolique des nombres.

Les classiques abondent de démonstrations mathématiques, de références à l’astrologie, à la musique, aux cycles naturels… dans l’unique but de nous signifier, de nous rappeler sans cesse l’analogie parfaite entre microcosme et macrocosme.

Le Dr Chu est le créateur de l’Acupuncture Optimale, un méta-système ouvert qui repose sur 6 piliers de la connaissance.

Chaque pilier renvoie à notre analogie pour y construire des applications médicales.

C’est en adoptant ce méta système comme support à notre réflexion que chacun peut créer son propre paradigme acupunctural.

Nous baserons bien sûr nos conclusions sur les résultats cliniques obtenus après des milliers d’heures passées à prendre soin de nos patients.

Ma propre version de l’Acupuncture Optimale est librement inspirée des travaux de mon mentor, mais aussi des informations transmises par d’autres enseignants remarquables comme le Dr Wang Ju Yi, Mukaino Yoshito, Zhang Yun, Zhang Wenchun, Young Wei-Chieh, Feng Nihan, Yong Qi, Richard Tan, Igor Simonov, Pascal Peissel, et bien d’autres.

Avec ce premier ouvrage d’introduction à l’Acupuncture de Maître Tung, vous allez découvrir les principes fondamentaux de l’acupuncture classique qui servent également de base à l’Acupuncture Optimale.

Ces principes élémentaires vous permettront d’améliorer de façon remarquable vos résultats cliniques, d’une manière extrêmement naturelle, sans avoir nécessairement à modifier votre style. C’est une des grandes forces de l’Acupuncture Optimale !

Vous permettre d’intégrer rapidement des éléments de compréhension à votre pratique quotidienne qui viennent renforcer la puissance de vos traitements.

La puissance thérapeutique de l’acupuncture repose souvent, en tout cas en partie, sur la force de votre conviction lors de la poncture ; plus cette conviction s’appuie sur des théories concordantes, plus elle est solide.

Je dis souvent à mes élèves qu’il nous faut au moins 6 bonnes raisons pour utiliser un point.

Les fonctions et indications des points apprises, souvent laborieusement, pendant vos études de Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), ne représentent qu’un aspect de l’apprentissage de l’acupuncture classique.

Vous vous apprêtez à entrer dans un monde qui donnera sans doute un nouveau sens à vos connaissances actuelles.

Je vous souhaite un excellent voyage vers la liberté clinique retrouvée.

A PROPOS DU TRADUCTEUR DE L’EDITION FRANÇAISE

Jean-Sylvain Prot est agrégé de mathématiques, il pratique et enseigne le Yoga et les arts martiaux Coréens depuis plus de 20 ans.

Il commence à s’intéresser d’abord à la Médecine Chinoise et au Qi Gong en 2001.

Diplômé de Médecine Traditionnelle Chinoise en 2006, il est déçu par l’absence d’un modèle “universel” dans l’enseignement de la Médecine Chinoise et commence à étudier le Yi Jing, d’abord sous un angle mathématique numérique, puis symbolique, avant de se tourner vers l’astrologie médicale.

Il étudie avec le Dr Wang Ju Yi, les bases de la théorie des méridiens, avec le Dr Zhang Yun, l’acupuncture abdominale et les méthodes de chrono-acupuncture classiques, puis rencontre le Dr Robert Chu dont il devient un disciple.

Il pratique et enseigne aujourd’hui le “méta-système” du Dr Robert Chu, ou “Acupuncture Optimale”.

Comme l’acupuncture optimale est un système ouvert, Jean-Sylvain y intègre d’autres éléments de médecine orientale comme le M-Test du Dr Yoshito Mukaino, différentes méthodes d’acupuncture abdominale, la pulsologie et les méthodes de traitement du Nan Jing, et certaines techniques de normalisation ostéopathiques.

Jean-Sylvain pratique et enseigne en France et à l’étranger (UK, Irlande, Belgique, USA, Espagne) sa propre version de l’Acupuncture Optimale.

Il est considéré comme un conférencier passionné, dynamique et attentionné.

Il propose une formation complète en Acupuncture Optimale, sur la base de 6 modules indépendants mais parfaitement intégrés.

Cette formation est orientée vers l’acquisition d’une grande liberté et efficacité clinique par la maîtrise des compétences suivantes :

  • Maîtrise du diagnostic différentiel pour l’acupuncture : bio-mécanique, prise des pouls d’après les classiques (Ling Shu et Nan Jing), palpation des méridiens, observation de la face et de la paume des mains, symptomatologie des canaux – but : identifier les canaux en déséquilibre, l’origine, les causes et la localisation de la maladie.
  • Maîtrise des choix thérapeutiques : identifier les canaux puis les points à traiter en fonctions des 6 piliers de la connaissance (relations entre les méridiens, pictographie holographique, micro-systèmes remarquables, chrono-acupuncture, énergétique des points, symbolisme et numérologie du Yi Jing).
  • Maîtrise du traitement : traiter sans douleur, cultiver l’intention thérapeutique du soignant, appliquer les bonnes méthodes au bon moment, planifier la fréquence des traitements de façon réaliste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.