Formation Supérieure en Acupuncture du Huang Di Nei Jing : le retour aux sources incontournable.

Il existe aujourd’hui de nombreuses formations “postgrade” en acupuncture. Devant la multitude des propositions et des programmes il convient d’expliquer les objectifs et les moyens de ces formations. 

Les objectifs de la Formation Supérieure en Acupuncture du Nei Jing sont :

  • Restaurer le modèle et les principes de la théorie médicale originelle du Huang Di Nei Jing
  • Acquérir une efficacité thérapeutique “supérieure” par la mise en application de ces principes fondamentaux et la réalisation de traitements à trois niveaux (Xing, Qi, Shen)
  • Construire une approche simple et pragmatique de la pratique clinique
  • Développer nos capacités supérieures latentes par la pratique du Nei Gong et du Yoga Taoïste, en pleine conscience

J’ai suivi pendant plus de 15 ans d’innombrables formations en médecine chinoise à travers le monde. Aucune ne m’a jamais offert le « sésame » vers la réconciliation des différents courants, styles, écoles, qui divisent, voire même parfois opposent, les acteurs de notre merveilleuse médecine.

Passant de dogmes en dogmes, j’apprenais “religieusement” les théories, les formules, les trucs et les astuces des uns et des autres sans jamais parvenir à une véritable synthèse, sans jamais entrevoir la cohérence des différents systèmes. 

Nous devons d’abord admettre que les ouvrages classiques ont été écrits par des érudits, des mathématiciens, des astronomes, des savants dont la volonté fut de transmettre leur science aux futures générations de la manière la plus précise et la plus fiable possible. Une telle transmission ne peut se faire qu’à travers les symboles et les nombres qui seuls conservent leur sens premier, à travers le temps, les cultures et les civilisations.

Si nous voulons comprendre l’acupuncture telle qu’elle fut pensée à l’origine puis nous l’approprier dans un processus d’expansion de conscience, nous devons étudier ses bases fondamentales : la géométrie et les nombres, la théorie musicale et l’astrologie. C’est cette immersion dans la pensée classique qui vous conduira à l’efficacité et à la totale liberté clinique.

Les classiques sont des ouvrages hermétiques : une approche littérale des textes conduit inévitablement à la confusion et au contresens, même parfois pour des sinologues avertis !

La clé de la tradition ne se trouve pas dans les exégèses, les analyses syntaxiques, les commentaires historiques etc … mais dans la connaissance des lois universelles décrites dans le Huang Di Nei Jing.

Ces lois nous révèlent la parfaite correspondance entre le microcosme et le macrocosme. La tradition médicale du Huang Di Nei Jing est principalement basée sur la notion d’holo-fractographie et de résonance.

Il s’agira donc d’expliquer tous les mécanismes de l’acupuncture classique, de ne laisser persister aucune zone d’ombre dans l’esprit des praticiens, d’obtenir Shen et de restaurer Shen Ming, c’est à dire la cohérence des processus physiologique guidée par l’intelligence du cœur.

Un cœur ouvert et une intention thérapeutique claire sont les clés du Yi et de la magie de la médecine du juste milieu.

C’est aussi à travers l’analyse des méthodes contemporaines les plus pertinentes que nous illustrerons notre propos : l’acupuncture optimale du Dr Robert Chu et les travaux d’autres enseignants remarquables comme le Dr Wang Ju Yi, Mukaino Yoshito, Zhang Yun, Zhang Wenchun, Young Wei-Chieh, Wang Chuan-Min, Feng Nihan, Yong Qi, Richard Tan, Igor Simonov, etc.

La puissance thérapeutique de l’acupuncture repose souvent, en tout cas en partie, sur la force de votre conviction lors de la poncture.

Plus cette conviction s’appuie sur la connaissance des théories du Nei Jing, plus elle est solide.

Voir le programme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.