Er jian 二間

Sources : Ling Shu et Zhen Jiu Jia Yi Jing, traductions C. Milsky et G. Andrès

[Le souffle] du gros intestin s’unit en haut au [méridien] yangming de main […] [le souffle] s’écoule vers [le point] Er jian (2GI) [qui se situe] en avant de l’articulation métacarpo-phalangienne. c’est le [point] ying.

LS 2 : « Les points shu des quatre membres »

Le [point] Er jian (2GI), c’est l’eau. Il s’appelle aussi Jian gu et se situe dans un creux en avant du bord interne de l’articulation métacarpo-phalangienne de l’index. On le puncture à 0,3 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant six expirations. On y fait trois cônes de moxa.

Jiayi jing III-27 : « Les 28 points du yangming de main aux membres supérieurs »

Huangdi demanda : Pour puncturer les cinq perturbations, existe t-il des règles ?
Qibo répondit : [Puisqu’] il y a de la régularité dans leur apparition, il y a des règles pour leur élimination. La connaissance de ces règles est [comme] un bijou précieux qu’on porte sur soi […] Si le souffle [perturbé] se situe aux bras et aux pieds on fait d’abord partir le sang [stagnant] des vaisseaux, puis on traite les [points] ying et shu du yangming et du shaoyang2.

LS 34 : « Cinq perturbations » / Jiayi jing VI-4 : « Importante discussion sur la conformité1 et la norme du yin et du yang, du clair et du trouble »
  1. Il s’agit de la conformité (順 shun) et de l’opposition (逆 ni) de la circulation du souffle dans les douze méridiens selon les changements naturels de l’environnement.
  2. C’est-à-dire respectivement les points Er jian (2GI), San jian (3GI), Ye men (2TR) et Zhong zhu (3TR) aux membres supérieurs et les points Nei ting (44E), Xiang gu (43E), Xia xi (43VB) et Zu lin qi (41VB) aux membres inférieurs)

Les hypersomnies avec crachats fréquents, douleur et froid à la partie supérieure de l’épaule [le texte original dit : nez] , nez et pommettes rouges et congestionnées, une imprégnation qui fait apparaître [des abcès] sur le visage, corps fiévreux, bi de la gorge et suffocation, blessure aux coin externe des yeux, tremblements soudains au froid et douleurs dorsales [le texte original dit : épaule] relèvent du [point] Er jian (2GI).

Jiayi jing VII-1 (3) : « Atteintes par le froid et maladies fébriles produites par l’affection des six méridiens »

Les douleurs dentaires relèvent des [points] Quan liao (18IG) et Er jian (2GI) .

Jiayi Jing XII-6 : « Maladies de la bouche et des dents provoquées par l’atteinte des méridiens (脈 maiyangming de main et de pied » / LS 21 : « Maladies du froid et de la chaleur »

Jian gu 間谷 est un autre nom de ErJian.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.