Diagnostic différentiel par le mouvement et acupuncture classique : rétrospective

Cet article à été initialement rédigé par Lionel Silberman, auteur du blog “Une danse dans le Tao”.

Les 9, 10 et 11 décembre 2016, à Grenoble, un groupe hétérogène d’une vingtaine d’étudiants venus de toute la France, participe au très attendu 1er niveau d’Acupuncture Optimale.

Jean-Sylvain Prot, disciple direct du Docteur Robert Chu, nous propose le 1er des 6 modules de sa formation complète en acupuncture optimale qui vous permettra d’accéder à une pratique efficace et créative de l’acupuncture classique.

Au programme de ce premier niveau : une méthodologie complète et structurée pour l’établissement d’un diagnostic différentiel par le mouvement, l’étude de la bio-mécanique des fascias et sa relation au système des canaux d’acupuncture. Les textes classiques (Ling Shu, Su Wen, Nan Jing, Jia Yi Jing) sont analysés et contextualisés pour laisser émerger la logique du diagnostic différentiel par le mouvement ou plutôt les réactions anormales au mouvement.

Une utilisation remarquablement efficace des points Shū de transport par un équilibrage des cinq phases (Wu Xíng) tirée du Nan Jing, est proposée comme traitement après la phase d’identification des canaux touchés par le déséquilibre.

Tous les participants ont pu utiliser diverses méthodes thérapeutiques pour le traitement : acupuncture chinoise,  japonaise, acupressure, ostéopathie, moxibustion et même qigong !

Ce premier séminaire permet réellement d’apprécier et de mettre en relief l’aspect essentiel du système méridien comme support fondamental en acupuncture classique.

L’écoute et la normalisation des mouvements des canaux sont placées au centre de la pratique clinique, d’abord dans une perspective musculo-squelettique, mais aussi dans le contexte plus large du traitement des dysfonctions viscérales.

Les étudiants sont amenés à une compréhension fine des connexions anatomiques qu’entretiennent les canaux d’acupuncture avec la physiopathologie. C’est un outil simple, fiable, et immédiatement applicable en cabinet.

Proposée pour la deuxième année consécutive, cette initiation a donnée entière satisfaction à tous les participants.

De nombreuses “pépites”, indices supplémentaires partagés par Jean-Sylvain Prot durant ces trois jours, nous ont laissé entrevoir tout le potentiel de l’ Acupuncture Optimale, mettant la biodynamique des réseaux de méridiens au centre de la pratique médicale.

En conclusion: un premier point de vue, une première méthode très efficace combinant les thématiques de l’acupuncture classique et une très riche expérience clinique, à déguster en attendant impatiemment la suite …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.