Ying xiang 迎香

Le [point] Ying xiang (20GI) qui s’appelle aussi Chong yang se situe au-dessus du [point] He liao (19GI) à côté de la narine. On le puncture à 0,3 pouce de profondeur.JIAYI JING III-10 « LES TRENTE-NEUF POINTS DU VISAGE » Le méridien de l’estomac, yangming de pied, commence au nez, se croise avec son homologue au milieu de la racine du nez et, de [chaque] côté, se lie au méridien taiyang.LINGSHU CHAPITRE 10 « LES MÉRIDIENS (經脈 JINGMAI) / JIAYI JING II-1 (1) : « LES DOUZE MÉRIDIENS, LES LUO ET LES BRANCHES DISTINCTES »

Continuer la lecture

Zhong wan 中脘

Le [point] Zhong wan (12VC), qui s’appelle aussi Tai cang, est le [point] mu de l’estomac. Il se situe à un pouce au-dessous du [point] Shang wan (13VC) et à mi-distance entre l’appendice xiphoïde et l’ombilic*. On le puncture à 1,2 pouce de profondeur et on y fait sept cônes de moxa.Jiayi jing III-19 : « Les quinze points de l’abdomen qui descendent le renmai du [point] Jiu wei (15VC) jusqu’au [point] Hui yin (1VC) » * Le Jiujuan dit : de l’appendice xyphoïde (heyu) jusqu’au nombril, il y a huit pouces ; le [point] Tai cang se situe au milieu, c’est à dire à quatre …

Continuer la lecture

Xia xi 俠谿

[Le point] Xia xi (43VB) [se situe] entre le petit orteil et le quatrième orteil. [Le souffle de la vésicule biliaire] s’écoule vers le [point] Xia xi (43VB) […] c’est le [point] ying. Lingshu 2 : « Les points shu des quatre membres » Le [point] Xia xi (43VB) se situe à la bifurcation des os des 4ème et 5ème orteils, dans un creux en avant de l’articulation métatarso-phalangienne. On le puncture à 0,3 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant trois expirations. On y fait trois cônes de moxa.Jiayi jing III-34 : « Les 28 poins du shaoyang de pied »

Continuer la lecture

Guang ming 光明

Sources : Ling Shu et Zhen Jiu Jia Yi Jing, traductions C. Milsky et G. Andrès Le luo (別 bie) de shaoyang de pied s’appelle Guang ming (37VB). Il se sépare à cinq distances au-dessus de la malléole pour aller au jueyin et descend parallèlement au méridien pour établir une liaison (絡 luo) sur le dessus du pied. On le puncture à 0,6 pouces de profondeur, pendant sept expirations. On y fait cinq cônes de moxa. Jiayi jing II-1 (2) et III-34 : « Les douze méridiens, les luo et les branches distinctes »

Continuer la lecture

Feng fu 風府

Sources : Ling Shu et Zhen Jiu Jia Yi Jing, traductions C. Milsky et G. Andrès Le [point] Feng fu (16DM), qui s’appelle aussi She ben, se situe à la nuque à un pouce au-dessus du bord des cheveux, dans un creux entre de grands tendons ; dès que l’on parle vite à cet endroit la chair s’élève, dès que l’on se tait la chair s’abaisse. Il est interdit d’y pratiquer la moxibustion [sous peine] de rendre le patient aphone. On le puncture à 0,4 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant trois expirations. Jiayi jing III-2 : « Les huit points …

Continuer la lecture