《針灸大成•百症賦》《聚英》 Zhēn Jiǔ Dà Chéng • Bǎi Zhèng Fù (Jù Yīng)

L’Ode des cent maladies1 du Grand Compendium d’Acupuncture-Moxibustion2 (tiré du Zhēn Jiǔ Jù Yīng)3 traduit du chinois par Lorraine Wilcox L.Ac.

  1. Une ode (賦 fù) est une œuvre de prose rimée ou de prose poétique. L’ancien chinois codait l’information dans la poésie et la prose rythmique pour la rendre plus facile à mémoriser. Cette ode ne rime généralement pas et change de rythme en permanence. Cependant, dans le but de la rendre concis et rythmé, l’auteur d’origine a ajouté ou omis des mots. Ces mots de “remplissage” et de “connexion” ont peu d’importance et sont souvent difficiles à traduire. De ce fait, ma traduction est aussi précise que possible concernant les termes techniques (indications et points), mais peut avoir modifié les mots non techniques pour rendre le français plus facile à lire.
  2. 《針灸大成》 Le Grand Compendium d’Acupuncture-Moxibustion – Zhēn Jiǔ Dà Chéng, de Yáng Jìzhōu, publié en 1601 (Míng). Ce texte est tiré du volume 2.
  3. 《針灸聚英》 Compilation d’éminents acupuncteurs, le Zhēn Jiǔ Jù Yīng, de 武 Gāo Wǔ, est publiés en 1529 (Míng). Cette ode a été enregistrée pour la première fois dans le volume 4 de Jù Yīng, qui indique que l’auteur est inconnu. Un certain nombre d’erreurs typographiques apparentes dans le texte de Zhēn Jiǔ Dà Chéng ont été corrigées sur la base du texte de Zhēn Jiǔ Jù Yīng.

百症俞穴,再三用心。

Portez une attention particulière aux points shù pour traiter les cents maladies, encore et encore.

顖會連於玉枕,頭風療以金針。
懸顱頷厭之中,偏頭痛止;
強間豐隆之際,頭痛難禁。

Utilisez une aiguille en or sur Xìn Huì (Du 22) associé à Yù Zhěn (V 9) pour guérir le vent de la tête. (BZF1)
Les maux de tête unilatéraux sont arrêtés par Xuán Lú (VB 5) et Hàn Yàn (VB 4). (BZF2)
Qiáng Jiān (Du 18) et Fēng Lóng (E 40) traitent les maux de tête difficiles à supporter. (BZF3)

原夫面腫虛浮,須仗水溝前頂;
耳聾氣閉,全憑聽會翳風。
面上蟲行有驗,迎香可取;
耳中蟬噪有聲,聽會堪攻。

La source! 1 Pour le gonflement du visage et les poches gonflées sous les yeux, vous devez vous fier à Shuǐ Gōu (Du 26) et à Qián Dǐng (Du 21). (BZF4)
Pour la surdité avec blocage du qì2 se fier entièrement à Tīng Huì (VB 2) et à Yì Fēng (SJ 17). (BZF5)
La sensation que des insectes rampent sur le visage (démangeaisons ou picotements), Yíng Xiāng (GI 20) peut le traiter. (BZF6)
Tīng Huì (VB 2) peut traiter les sons de cigales dans les oreilles [les acouphènes]. (BZF7)

  1. Cela semble être juste une exclamation, sans signification particulière.
  2. Cela est généralement dû à la colère, alors que le qi du ou le yang du foie s’élève.

目眩兮,支正飛揚;
目黃兮,陽綱膽俞。
攀睛攻少澤肝俞之所;
淚出刺臨泣頭維之處。目中漠漠,即尋攢竹三間;
目覺〔目巟〕〔目巟〕,急取養老天柱。
觀其雀目肝氣,睛明行間而細推;

Les yeux qui n’arrivent pas à focaliser : Zhī Zhèng (IG 7) et Fēi Yáng (V 58). (BZF8)
Les yeux jaunes: Yáng Gāng (V 48) et Dǎn Shù (V 19). (BZF9)
Pour [un pteryium] rampant sur les yeux, attaquer la place de Shào Zé (IG 1) et Gān Shù (V 18). (BZF10)
Pour les larmoiements piquez le site de Lín Qì (VB 15 ou VB 41) et de Tóu Wéi (E 8). (BZF11)
Pour les yeux embrumés cherchez Zǎn Zhú (V 2) et Sān Jiān (GI 3). (BZF12)
Lorsque les yeux voient flou, sélectionnez rapidement Yǎng Lǎo (IG 6) et Tiān Zhù (V 10). (BZF13)
Si vous observez des yeux de moineau [cécité nocturne] dû au qi du foie, avancez délicatement avec Jīng Míng  (V 1) et Xíng Jiān (F 2). (BZF14)

審他項強傷寒,溫溜期門而主之。
廉泉中沖,舌下腫疼堪取;
天府合谷,鼻中衄血宜追。
耳門絲竹空,住牙疼於頃刻;
頰車地倉穴,正口喎於片時。

Un cou raide à cause des dommages causés par le froid indique Wēn Liū (GI 7) et Qī Mén (F 14). (BZF15)
Lián Quán (Ren 23) et Zhōng Chōng (PC 9) peuvent être sélectionnés pour traiter le gonflement et la douleur sous la langue. (BZF16)
Tiān Fǔ (P 3) et Hé Gǔ (GI 4) sont appropriés pour traquer les saignements de nez. (BZF17)
Ěr Mén (SJ 21) et Sī Zhú Kōng (SJ 23) arrêtent les maux de dents en un instant. (BZF18)
Jiá Chē (E 6) et Dì Cāng (E 4) corrigent la déviation de la bouche en un instant. (BZF19)

喉痛兮,液門魚際去療;
轉筋兮,金門邱墟來醫。
陽谷俠溪,頷腫口噤並治;
少商曲澤,血虛口渴同施。
通天去鼻內無聞之苦;
復溜祛舌乾口燥之悲。

Mal de gorge: Yè Mén (SJ 2) et Yú Jì (P 10) vont le soigner. (BZF20)
Crampes: Jīn Mén (V 63) et Qiū Xū (VB 40) viennent les soigner. (BZF21)
Yáng Gǔ (IG 5) et Xiá Xī (GB 43) traitent également le gonflement du menton ou les mâchoires serrées. (BZF22)
Shào Shāng (P 11) et Qū Zé (PC 3) sont utilisés ensemble pour traiter une vacuité du sang avec une bouche assoiffée. (BZF23)
Tōng Tiān (V 7) supprime la souffrance liée à l’absence d’odorat. (BZF24)
Fù Liū (R 7) dissipe la tragédie de la langue et de la bouche sèche. (BZF25)

啞門關沖,舌緩不語而要緊;
天鼎間使,失音囁嚅而休遲。
太沖瀉唇喎以速愈;
承漿瀉牙疼而即移。

Yǎ Mén (Du 15) et Guān Chōng (SJ 1) reserrent une langue molle qui empêche de parler. (BZF26)
Tiān Dǐng (GI 17) et Jiān Shǐ (PC 5) mettent fin à la perte de voix ou au bégaiement. (BZF27)
Dispersez Tài Chōng (F 3) pour accélérer la récupération des lèvres déviées. (BZF28)
Dispersez Chéng Jiāng (Ren 24) pour faire cesser immédiatement un mal de dents. (BZF29)

項強多惡風,束骨相連於天柱;
熱病汗不出,大都更接於經渠。

Pour une rigidité du cou et une aversion fréquente au vent, connectez Shù Gǔ (V 65) à Tiān Zhù (V 10). (BZF30)
Pour les maladies dues à la chaleur et au manque de transpiration, reliez Dà Dū (Rte 2) avec Jīng Qú (P 8). (BZF31)

且如兩臂頑麻,少海就傍於三里;
半身不遂,陽陵遠達於曲池。

En outre, si les deux bras sont obstinément engourdis, Shào Hǎi (C 3) est proche de Sān Lǐ (GI 10). (BZF32)
Yáng Líng (VB 34) se reproche de Qū Chí (GI 11) dans le cas d’une paralysie de la moitié du corps. (BZF33)

建里內關,掃盡胸中之苦悶;
聽宮脾俞,祛殘心下之悲凄。
久知脋肋疼痛,氣戶華蓋有靈;
腹內腸鳴,下脘陷谷能平。
胸脋支滿何療,章門不容細尋;
膈痛飲蓄難禁,膻中巨闕便針。

Jiàn Lǐ (Ren 11) et Nèi Guān (PC 6) balayent complètement la souffrance de l’oppression thoracique. (BZF34)
Tīng Gōng (IG 19) et Pí Shù (V 20) dissipent les restes de chagrin et de désolation au-dessous du cœur. (BZF35)
Qì Hù (E 13) et Huá Gài (Ren 20) sont divinement efficaces pour ceux qui souffrent de douleurs aux côtes depuis longtemps. (BZF36)
Xià Wǎn (Ren 10) et Xiàn Gǔ (E 43) peuvent calmer les grondements intestinaux à l’intérieur de l’abdomen. (BZF37)
Comment soigner la plénitude de la poitrine et des côtes? Cherchez soigneusement Zhāng Mén (F 13) et Bù Róng (E 19). (BZF38)
Puncturez Dàn Zhōng (Ren 17) et Jù Quē (Ren 14) pour la douleur du diaphragme avec accumulation de mucosité difficile à supporter. (BZF39)

胸滿更加噎塞,中府意舍所行
胸膈停留瘀血,腎俞巨髎宜徵。
胸滿項強,神藏璇璣已試;
背連腰痛,白環委中曾經。

Zhōng Fǔ (P 1) et Yì Shě (V 49) éliminent la plénitude thoracique et la dysphagie. (BZF40)
Pour la stase de sang persistante dans la poitrine et le diaphragme, il convient de solliciter Shèn Shù (V 23) et Jù Liáo (E 3). (BZF41)
Pour la plénitude thoracique et la rigidité de la nuque, Shén Cáng (R 25) et Xuán Jī (Ren 21) ont déjà été testés. (BZF42)
En cas de douleur reliant le haut et le bas du dos, Bái Huán (V 30) et Wěi Zhōng (V 40) la feront passer. (BZF43)

脊強兮,水道筋縮;
目瞤兮,顴髎大迎。
痓病非顱息而不愈;
臍風須然谷而易醒。

Rigidité de la colonne vertébrale: Shuǐ Dào (E 28) et Jīn Suō (Du 8). (BZF44)
Yeux tremblants 1 : Quán Liáo (IG 18) et Dà Yíng (E 5). (BZF45)
On ne se remettra pas de la tétanie sans Lú Xī (SJ 19). (BZF46)
Pour se réveiller facilement du vent ombilical [tétanos chez les nouveau-nés], Rán Gǔ (R 2) est un must. (BZF47)

  1. Jù Yīng écrit 目瞤 yeux tremblants; Dà Chéng écrit 目眩 vision trouble/vertigineuse.

委陽天池,腋腫針而速散;
後谿環跳,腿疼刺而即輕。

Les aiguilles Wěi Yáng (V 39) et Tiān Chí (PC 1) disperseront rapidement le gonflement de la région axillaire . (BZF48)
Piquez Hòu Xī (IG 3) et Huán Tiào (VB 30) pour les douleurs aux jambes et les symptômes s’allègent rapidement. (BZF49)

夢魘不安,厲兌相諧於隱白;
發狂奔走,上脘同起於神門。
驚悸怔忡,取陽交解谿勿誤;
反張悲哭,仗天衝大橫須精。
癲疾必身柱本神之令;
發熱仗少沖曲池之津。

Pour des rêves oppressants dû à des fantômes1 , Lì Duì (E 45) est en harmonie avec Yǐn Bái (Rte 1). (BZF50)
Pour les épisodes de manie agitée : Shàng Wǎn (Ren 13) avec Shén Mén (C 7). (BZF51)
Ne vous trompez pas en choisissant Yáng Jiāo (VB 35) et Jiě Xī (E 41) pour les palpitations dû à la frayeur et la peur. (BZF52)
Pour le dos arc-bouté avec rigidité et des pleurs utilisez Tiān Chōng (VB 9) et Dà Héng (Rte 15), qui seront parfaits. (BZF53)
Pour la folie [ou la dépression/le retrait sur soi], vous devez utiliser les commandes de Shēn Zhù (Du 12) et Běn Shén (VB 13). (BZF54)
Pour la fièvre, utilisez Shào Chōng (C 9) et Qū Chí (GI 11) pour les liquides (jīn) . (BZF55)

  1. Les rêves oppressants causés par les fantômes comprennent les cris de terreur, l’incapacité de bouger et la sensation d’avoir quelque chose qui presse sur la poitrine, tout en rêvant.

歲熱時行,陶道復求肺俞理;
風癇常發,神道須還心俞寧。
濕寒濕熱下髎定;
厥寒厥熱湧泉清。
寒慄惡寒,二間疏通陰郄暗;
煩心嘔吐,幽門開徹玉堂明。

Pour la chaleur annuelle et les épidémies saisonnières, Táo Dào (Du 13) recherche Fèi Shù (V 13) à plusieurs reprises pour le gérer. (BZF56)
Shén Dào (Du 11) doit retourner à Xīn Shù (V 15) pour ramener la tranquillité en cas d’épilepsie due au vent. (BZF57)
Xià Liáo (V 34) est certain pour le froid humide et la chaleur humide. (BZF58)
Pour le renversement du froid et le renversement de la chaleur, Yǒng Quán (R 1) le supprime. (BZF59)
Pour les frissons froids et l’aversion pour le froid, Èr Jiān (GI 2) les libère et Yīn Xī (C 6) les affaiblit. (BZF60)
Pour la vexation dû à la chaleur avec vomissements, Yōu Mén (R 21) l’ouvre et Yù Táng (Ren 18) l’éclaire. (BZF61)

行間湧泉,主消渴之腎竭;
陰陵水分,去水腫之臍盈。
癆瘵傳尸,趨魄戶膏肓之路;
中邪霍亂,尋陰谷三里之程。
治疸消黃,諧後谿勞宮而看;
倦言嗜臥,往通里大鍾而明。

Xíng Jiān (F 2) et Yǒng Quán (R 1) régissent le dépérissement-assèchement des reins. (BZF62)
Yīn Líng (Rte 9) et Shuǐ Fēn (Ren 9) éliminent le gonflement de l’eau qui autour de l’ombilic. (BZF63)
Pour la tuberculose et sa propagation, empruntez les chemins de Pò Hù (V 42) et Gāo Huāng (V 43). (BZF64)
Pour une attaque maléfique et une agitation soudaine [choléra], faites un voyage à Yīn Gǔ (R 10) et à Sān Li (E 36). (BZF65)
Pour traiter la jaunisse et dissiper le jaunissement, harmonisez Hòu Xī (IG 3) et Láo Gōng (PC 8) pour voir ce qui se passe. (BZF66)
Si vous êtes fatigué de parler et recherchez la position allongée, dirigez-vous vers Tōng Lǐ (C 5) et Dà Zhōng (R 4) pour vous ravigorez. (BZF67)

咳嗽連聲,肺俞須迎天突穴;
小便赤濇,兌端獨瀉太陽經。
刺長強於承山,善主腸風新下血;
針三陰於氣海,專司白濁久遺精。

Fèi Shù (V 13) doit accueillir Tiān Tū (Ren 22) en cas de toux répétée. (BZF68)
Duì Duān (Du 27) draine seul le canal Tài Yáng en cas de forte miction rouge. (BZF69)
Piquer Cháng Qiáng (Du 1) avec Chéng Shān (V 57) est bon pour contrôler le vent intestinal avec du sang frais dans les selles. (BZF70)
La puncture de Sān Yīn (Rte 6) avec Qì Hǎi (Ren 6) est spéciale pour le contrôle de la turbidité blanche et la perte durable d’essence [émission séminale]. (BZF71)

且如肓俞橫骨,瀉五淋之久積;
陰郄後谿,治盜汗之多出。
脾虛穀以不消,脾俞膀胱俞覓;
胃冷食而難化,魂門胃俞堪責。

De plus, Huāng Shù (R 16) et Héng Gǔ (R 11) drainent les accumulations persistantes des cinq lín [troubles urinaires]. (BZF72)
Yīn Xī (C 6) et Hòu Xī (IG 3) traitent la transpiration abondante dérobée [transpiration nocturne]. (BZF73)
Pour la vacuité de la rate avec non-dispersion des grains, recherchez Pí Shù (V 20) et Páng Guāng Shù (V 28). (BZF74)
Hún Mén (V 47) et Wèi Shù (V 21) peuvent prendre en charge le froid de l’estomac causant des difficultés à transformer les aliments. (BZF75)

鼻痔必取齗交;
癭氣須求浮白。
大敦照海,患寒疝而善蠲;
五里臂臑,生癧瘡而能治。
至陰屋翳,療癢疾之疼多;
肩顒陽谿,消癮風之熱極。

Vous devez sélectionner Yín Jiāo (Du 28) pour les polypes nasaux. (BZF76)
Vous devriez chercher Fú Bái (VB 10) pour le goitre. (BZF77)
Dà Dūn (F 1) et Zhào Hǎi (R 6) sont efficaces pour atténuer les souffrances du shàn froid. (BZF78)
Wǔ Lǐ (GI 13) et Bì Nào (GI 14) peuvent traiter les plaies de scrofules. (BZF79)
Zhì Yīn (V 67) et Wū Yì (E 15) guérissent les douleurs fréquentes causées par les démangeaisons. (BZF80)
Jiān Yú (GI 15) et Yáng Xī (GI 5) dispersent la chaleur extrême du vent qui sommeille [urticaire]. (BZF81)

抑又論婦人經事改常,自有地機血海;
女子少氣漏血,不無交信合陽。
帶下產崩,衝門氣衝宜審;
月潮違限,天樞水泉細詳。

En outre, examinons les changements pathologiques dans les règles féminines [menstruations probablement irrégulières]; nous possédons Dì Jī (Rte 8) et Xuè Hǎi (Rte 10). (BZF82)
Pour une femme souffrant de manque de qi et de fuites de sang, nous ne sommes pas sans Jiāo Xìn (R 8) et Hé Yáng (V 55). (BZF83)
Chōng Mén (Rte 12) et Qì Chōng (E 30) sont appropriés pour les pertes vaginales anormales et les hémorragies du post-partum. (BZF84)
Lorsque la marée lunaire dépasse ses limites, examinez attentivement Tiān Shū (E 25) et Shuǐ Quán (R 5). (BZF85)

肩井乳癰而極效;
商丘痔瘤而最良。
脫肛趨百會尾翳之所;
無子搜陰交石關之鄉。

Jiān Jǐng (VB 21) est extrêmement efficace pour les abcès du sein. (BZF86)
Shāng Qiū (Rte 5) convient particulièrement aux hémorroïdes et aux tumeurs. (BZF87)
Pour le prolapsus de l’anus, dépêchez-vous de vous rendre à l’endroit où se trouvent Bǎi Huì (Du 20) et Wěi Yì (nom alternatif pour Jiū Wěi, Ren 15). (BZF88)
Sans enfance, cherchez la patrie de Yīn Jiāo (Ren 7) et Shí Guān (R 18). (BZF89)

中脘主乎積痢;
外邱收乎大腸。

Zhōng Wǎn (Ren 12) régit les accumulations et la dysenterie! (BZF90)
Wài Qiū (VB 36) rassemble le gros intestin! (BZF91)

寒瘧兮商陽太谿驗;
痃癖兮衝門血海強。

Shāng Yáng (GI 1) et Tài Xī (R 3) ont été testés pour le paludisme froid. (BZF92)
Chōng Mén (Rte 12) et Xuè Hǎi (Rte 10) sont puissants pour les cordes et les amas (types de masses abdominales). (BZF93)

夫醫乃人之司命,非志士而莫為;
針乃理之淵微,須至人之指教。

Maintenant, le médecin est le commandant du destin du patient. Si ce n’est pas une personne intègre, il n’y a rien à faire.
L’acupuncture est une théorie profonde. Nous devons recevoir les conseils d’un saint ou d’un sage.

先究其病源,後攻其穴道,隨手見功,應針取效。

Étudiez d’abord les sources de la maladie; ensuite, étudiez les points d’acupuncture.
En accord avec vos mains et en réponse à l’aiguille, vous verrez des résultats et obtiendrez l’efficacité.

方知玄理之玄,始達妙中之妙。此篇不盡,略舉其要。

Alors, vous connaîtrez la profondeur de la théorie ; vous commencerez à atteindre la subtilité dans le subtil.
Cet écrit ne l’épuise pas; il cite brièvement le plus important.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.